Projeter l’architecture s’apparente à une sorte d’improvisation. On improvise, selon l’étymologie, en puisant dans ses provisions. Elles sont dans les livres, dans la mémoire de l’architecture, dans ce que l’on a appris et continue d’apprendre.
Notre pratique de l’architecture, comme expérience possible des choses adossée à une théorie, a toujours été conjuguée avec son enseignement. Les deux parts de cette activité sont une, et l’œuvre en témoigne. Car enseigner c’est recevoir autant que l’on transmet.

Dans le prolongement d’une longue collaboration, Vincent Mangeat, Pierre Wahlen et d’autres architectes, sont les co-fondateurs de l’Ecole spéciale d’Architecture à Lausanne (e-sar).

lien vers le site de l’École Spéciale d’Architecture à Lausanne: www.e-sar.ch